Nos actions

Documents d'interpellation

Bidonvilles : Notre lettre au Premier Ministre est restée sans réponse

Le 13 octobre 2021, le Collectif des Associations unies a souhaité interpeller le Premier Ministre sur leur profonde inquiétude quant à l’application territoriale de la politique de résorption des bidonvilles. Face à un constat extrêmement préoccupant, notre Collectif lui a demandé la réaffirmation auprès des autorités locales concernées de l’instruction interministérielle du 25 janvier 2018 avec un moratoire sur les expulsions de lieux de vie informels sans solution alternative réellement adaptée.

Ce courrier est depuis resté sans réponse, malgré la multiplication du nombre de lieux de vie expulsés. Selon l’Observatoire des expulsions de lieux de vie informels, 1330 lieux de vie informels ont été expulsés du 1er novembre 2020 au 31 octobre 2021, contre 1079 l’année dernière sur la même période.



Téléchargements

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

300 000 personnes sont sans domicile en France Métropolitaine.
S'abonner
Tenez-moi au courant des dernières actualités par mail

 

Loading